Arthrose dorsale : Comment ça se passe

Lors de l’inspection effectuée par un médecin, il va rechercher une position permettant de réduire la douleur s’il y en a une, un signe de déformation de la colonne vertébrale (que ce soit vers l’avant, l’arrière ou le côté), une cassure,
un déséquilibre par rapport au bassin, ou une anomalie dans votre façon de marcher qui traduirait un mal compliqué à détecter autrement.

Des manipulations dynamiques

Ensuite la personne qui vous examine va tenter de détecter quel type de douleur ou de raideur vous concerne en vous faisant effectuer divers mouvements comme essayer de toucher vos orteils,
en appuyant à des endroits de votre dos divers pour détecter de possibles contractures, ou parfois le signe de Lasègue (mouvement de la jambe en extension en étant allongé sur le dos). http://arthrose-dorsale.info possède toutes les informations sur ce sujet dont vous pourriez avoir besoin.

Jean-paul gut